Le produit a été ajouté à votre panier
 (33) + 06 81 42 91 44
Jeux exclusifs - artisanat numérique    Connexion / Inscription  Language:Devise:

Tamashido, la voie des billes.

Disponibilité : EN STOCK

Casse tête tout public pour un joueur à partir de 7 ans: Présentation Vidéo

-comment construire ces pyramides avec des billes non magnétiques ?

-15 defis force 1 à 5, Possibilités de création illimitées.

-Développe la patience, la motricité, méthode, l'observation et la vision dans l'espace.

-Nécessite une analyse scientifique des problèmes les plus difficiles pour pouvoir les réussir un jour.

Plus de détails

  • Français
  • Anglais

produità partir de (qté)remise
Tamashido, la voie des billes.2 -2,00 €

TAMASHIDO est un casse-tête au principe unique, affiné pendant de longues années. Un manuel présente différents empilements de billes non magnétiques, et il faut en comprendre les formes et trouver comment procéder pour les réaliser. Les équilibres qui ne sont dus qu’au poids et aux frottements sont parfois très acrobatiques, mais ils ont tous déjà été réussi au moins par l’auteur du jeu.  

L’outil et le socle fournis avec le jeu rendent souvent la chose beaucoup plus facile qu’il n’y paraît mais il faut en deviner l’usage. Un peu comme un archéologue qui aurait retrouvé des outils inconnus aujourd’hui. 

Depuis le premier prototype de 1988 en chêne et aluminium, jusqu'au produit actuel imprimé en 3d avec des plastiques d’origine végétale, Le TAMASHIDO évolue constamment dans sa forme, pour améliorer ses performances et devenir plus respectueux de l’environnement. Il s'est déjà vendu à près de 10 000 d'exemplaires.   

Grace à l'outil et avec un peu de perspicacité, ou en s’aidant des pages "secrets" du manuel, il est possible en quelques minutes, de réaliser des prouesses d'équilibre qu’on croit de prime abord impossibles. Mais réussir les 15 figures du manuel est un vrai défi qui peut tenir en haleine pendant des mois voire des années.

De fait, malgré les milliers d’exemplaires vendus, et des concours incitatifs, les deux modèles les plus difficiles,  Le cairn éphémère et la chimère, n’ont pour l’instant été réussies que  par deux personnes, auteur compris.  

Une démonstration et une vidéo de présentation sont disponibles sur notre chaine Youtube.

Matériel

-Une boite métallique avec couvercle plastique transparent. 

-56 bille en acier inoxydable.

-Un socle rouge double face.

-Un outil à aimantation variable.

-Un manuel de 24 pages couleur.

But

Trouver comment construire les différentes pyramides proposées dans le manuel. Les billes ne sont pas magnétiques, mais un outil à aimantation variable est fourni pour les manipuler. Un des ressort du jeu est la recherche de l'utilité de l'outil. Il est là pour aider, oui mais comment? On peut utiliser les main, mais sont-elles toujours plus pratique que l'outil?

 

Principes

Même si le jeu nécessite une certaine adresse et permet d'affiner sa motricité, c'est tout de même avant tout un jeu de réflexion. Un certain sens physique est nécessaire: Est-ce que ça peut tenir sans cette bille? 

Pour les modèles les plus difficiles il faut faire un vrai travail d'ingénierie avec mise en place de contreforts pendant les phases critiques, puis retrait des contreforts pour obtenir le résultat final.

Les méthodes de construction sont souvent assez élaborées et il faut les trouver pour ne pas avoir à réessayer des centaines de fois. En plus de l'outil, dont il faut trouver l'usage, le socle rouge recèle de nombreux secrets qu'il faut découvrir et comprendre pour pouvoir avancer.

Quand on connait les astuces, la plupart des modèles sont facile à faire. Mais chaque modèle à ses propres astuces.   

Bénéfices

Le TAMASHIDO sollicite particulièrement la vision 3D, la patience, le calme, la maîtrise de soi. Il faudra adopter une vraie démarche scientifique et développer un petit talent d’ingénieur pour réussir les modèles les plus difficiles. La fine motricité de la main est aussi très sollicitée. A tel point qu’en France et en Belgique, certains médecins l’utilisent comme exercice de rééducation pour leurs patients.

Création

La création du TAMASHIDO est une longue histoire. Elle commence par un enfant qui casse des roulements pour en récupérer les billes et qui en gagne un certain prestige à la cour de récréation. A 11 ans le même enfant « bille » des petits raccords à air comprimé pour se faire de l’argent de poche. Il se rend compte à cette occasion que les billes peuvent s’arranger en pyramides. Bien des années plus tard, il découvre fortuitement qu’une pyramide de bille n’a pas besoin d’être complètement pleine pour tenir en équilibre. Fier de cette découverte, il garde toujours une « grande pyramide » en décoration chez lui. Et c’est une amie qui voyant cet objet étrange lors d’une visite lui conseille d’en faire un jeu « qui devrait marcher c’est sûr ». Le concept était né  et il lui faudra encore une dizaine d’années pour qu’on lui trouve un nom qui lui aille bien.  L’histoire ne s’arrête pas là. C’en est même un peu le début puisque c’est à ce moment en 2007, que nous avons créé notre société.    

Solutions

Solutions

Pas de commentaire client pour le moment

Donner votre avis

Le Tamashido est un jouet de haute précision.

Les billes sont de qualité roulement en acier inoxydable. Elles sont légèrement dépolies à la pierre pour leur donner une meilleure accroche.  

Les socles rouge sont maintenant imprimés en 3D avant de retoucher les empreintes des billes sur un centre d'usinage à commande numérique précis au micron. C'est la précision de cette étape et la précision des billes qui fait que le Tamashido fonctionne si parfaitement.

Fraisage Base RougeFraisage centre d'usinage

Les parties plastique de l'outil sont elles aussi imprimées en 3D. On réduit ainsi drastiquement la quantité de matériel nécessaire pour produire un TAMASHIDO ainsi que la quantité minimale à produire pour être rentable. De plus, on peut ainsi facilement mettre en oeuvre des plastiques d'origine végétale.

La partie métallique de l'outil en fer doux, est tournée puis estampée puis polie à la pierre avant d'être étamée pour éviter la corrosion.